• L’Association

    Créer une alternative politique au Loroux-Bottereau

    Le petit mot de la présidente :
    Vous souhaitez être informé, vous investir dans la vie et la gestion de votre commune,
    Vous souhaitez dire stop à une urbanisation massive de votre commune, et plutôt aider à la mise en place d'une urbanisation mixte, gérée dans le respect du patrimoine et de l'environnement
    Vous souhaitez AGIR pour mieux vivre ensemble dans votre commune, en créant ensemble des solutions concrètes et proches de notre quotidien
    Vous souhaiter dire STOP à la politique municipale actuelle
    Alors rejoignez nous , ensemble nous serons plus fort et plus efficace

    Sylvie Huba

  • Le Bureau

    logo agir 2013-v2

    Présidente : Sylvie Huba
    Trésorier : Stéphane Medryckowski
    Secrétaire : Florent huba

  • NOUS REJOINDRE

    Pour nous joindre :

    Tél : 06 63 64 13 00

    Mail : agirpourleloroux@gmail.com

    Président : Sylvie Huba

    Webmaster : Florent Huba

  • Messagerie Privée

    Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

  • Fils RSS

Mais que ce passe t il donc à l’école Maxime Marchand ?

Posté par sylviehuba le 22 septembre 2013

Lors du conseil municipal du 17 septembre, Mr Corbet nous confirmait que des fuites avaient été relevées dans les classes de l’école Maxime Marchand.

De telles fuites qu’elles avaient obligés Lundi et Mardi le transfert de  12 classes vers le Palais des Congrès, la Maison de l’enfance et diverses salles ….Jeudi toujours des fuites.. Fort heureusement le soleil revient.

L’état global des classes est proche du chaos, avec des tuyaux et des cables qui pendent un peu partout. Les nouvelles fenêtres non munies de rideaux obligent les enseignantes à coller des papiers opaques sur les vitres afin de protéger les enfants du soleil. Au moins une classe a demandé aux élèves d’apporter une bouteille d’eau afin de permettre aux enfants de boire en évitant les multiples déplacements et  les aider à supporter la chaleur dans les classes..

Cela avait d’ailleurs été dit dans l’Ouest France du 5 septembre dernier :

 » Pilotés par la municipalité, les travaux sont prévus durer toute une année. Nos quinze enseignants et nos 338 élèves doivent s’attendre à rencontrer quelques nuisances sonores », confirme l’enseignante, qui attend en urgence l’installation de rideaux occultants à ses fenêtres ».

lors d’une réunion de rentrée une maîtresse aurait précisé que cet hiver il faudrait penser à couvrir les enfants car ils ne savent pas s’ ils auront du chauffage.

Un autre extrait de Ouest France du 26/08 dernier :

« En travaux depuis juin dernier, l’école élémentaire Maxime Marchand organise un chantier maîtrisé pour accueillir les élèves. « Nous n’avons gardé que les murs », plaisantait Paul Corbet, maire du Loroux-Bottereau, en dévoilant les avancées des travaux de l’école Maxime-Marchand. Moins d’une semaine avant la rentrée des classes, l’école élémentaire tient plus du chaos que d’un établissement scolaire. « Mais tout sera en place et parfaitement sécurisé pour la rentrée mardi », assurait le maire, serein. Une sérénité partagée par la directrice de l’école, Sophie Thebaud, ravie :  « Il était temps  ! Nous attendions depuis un moment ces travaux. »

Et pour cause, entre « les portes en aluminium qu’on ne pouvait plus ouvrir » et « les grandes baies vitrées derrière lesquelles les enfants suffoquaient au moindre rayon de soleil », il était, en effet, temps de remettre cette école, datant de 1976, aux normes. Toiture, isolation, plomberie, système de chauffage, installation de panneaux photovoltaïques, … »

2 millions d’investissements pour une établissement scolaire de 1976, il était temps. La proximité des prochaines élections municipales n’aurait elle pas eu une influence sur l’enclenchement de ces travaux ?? 

Mais la précipitation ne doit pas exclure la sécurité des enfants..Qu’en est il à présent ? 

Sylvie HUBA

 

Publié dans La Vie Scolaire, Société | Pas de Commentaire »

Éric Moulet : « Ni avec l’association Agir, ni avec le maire » – Le Loroux-Bottereau

Posté par Florent Huba le 21 juin 2013

Éric Moulet : « Ni avec l’association Agir, ni avec le maire » – Le Loroux-Bottereau

mardi 18 juin 2013


« Pour les municipales de 2014, je ne serai pas le candidat de l’association Agir pour le Loroux et je ne figurerai pas non plus dans la future équipe de Paul Corbet », déclare solennellement celui qui reste, jusqu’au mois de mars prochain, l’actuel chef de file du groupe d’élus d’opposition. « Cela ne veut pas dire que je renonce définitivement à mes engagements de citoyen pour l’avenir de ma cité », complète le Lorousain, marqué par la fatigue accumulée durant ses douze années de combat.

« Si je n’ai jamais cessé de me battre pour des idées, j’ai toujours refusé de m’attaquer aux personnes. À l’analyse, je pensais que le moment était venu de pouvoir enfin construire des choses en commun, plutôt que s’arc-bouter sur des combats du passé. Devant le refus de la majorité des membres d’Agir à construire tous ensemble un projet pour notre commune et considérant que mon combat est de toute façon collectif, j’ai décidé de ne pas porter une nouvelle fois les couleurs de l’association dont je suis pourtant à l’origine », insiste Eric Moulet.

« Par contre me dire que je ne suis plus le bon candidat et que je suis même devenu au fil du temps un boulet pour toute l’équipe, j’ai vraiment beaucoup de mal à l’avaler », poursuit celui qui va continuer à siéger sur le banc des opposants au maire jusqu’à la fin de l’actuelle mandature, en attendant d’observer la recomposition des équipes.

« Mes anciens camarades m’ont indiqué qu’une grosse pointure va prochainement prendre les rênes du groupe d’opposition, j’attends de voir qui est cette immense personnalité qui va sortir du chapeau », ironise Eric Moulet, pas du tout décidé à démissionner de la structure.

Publié dans La communication, Société | Pas de Commentaire »

L’appel du pied du maire déstabilise l’opposition – Le Loroux-Bottereau

Posté par Florent Huba le 21 juin 2013

L’appel du pied du maire déstabilise l’opposition – Le Loroux-Bottereau

mardi 18 juin 2013


Au Loroux-Bottereau, Paul Corbet, le maire, a appelé toutes les bonnes volontés à le rejoindre pour les prochaines municipales. Partagée sur cette question, l’opposition de droite se fissure.

Considérée comme de nouveau en ordre de marche il y a seulement quelques mois, l’association regroupant l’électorat de droite créée en 2007 au Loroux-Bottereau pour préparer les élections municipales de 2008, prend l’eau de toute part. « La faute à Éric Moulet qui a, depuis plusieurs semaines, franchi la limite de l’inacceptable », signale Sylvie Huba, la présidente de l’association chargée de regrouper les contradicteurs à l’équipe majoritaire en place à l’hôtel de ville du chef-lieu de canton.

Chef de file de l’opposition depuis déjà plusieurs mandats, le Lorousain a pourtant habitué son électorat à ferrailler régulièrement sur la plupart des dossiers présentés par l’actuelle majorité. « Il a baissé les bras déjà depuis plusieurs mois », affirme Sylvie Huba, en commentant l’actualité qui a ponctué les dernières semaines et les nombreux revirements de situation.

L’actuel maire à la manoeuvre

« Très récemment, Paul Corbet a proposé à nos six élus d’ouvrir largement sa future liste à notre association pour les prochaines élections municipales de 2014. Si trois de nos membres dont Éric Moulet ont voté favorablement à ce rapprochement, la grande majorité a voté contre ce que l’on considère être une trahison envers nos électeurs. Ces trois membres se sont mis définitivement hors jeu : nous leur avons demandé de présenter immédiatement leur démission de notre association. »

Interrogé sur la situation, Paul Corbet ne dément rien de ses approches tous azimuts afin de partager ses convictions avec toutes les tendances présentes sur l’échiquier de l’électorat de sa commune, bien au contraire. « Je suis bien décidé à partager ma vision avec toutes les personnes de gauche comme de droite, animées comme moi d’un idéal pour le Loroux-Bottereau et passionnées par le débat d’idées », reconnaît le premier magistrat, qui revendique encore aujourd’hui l’ouverture et le dynamisme, son ancien slogan de campagne.

Quid de l’ambiance qui va régner désormais entre les membres de l’ancienne opposition, qui compte officiellement encore six élus autour de la table du conseil ? Quelle va être maintenant l’attitude de l’équipe majoritaire en place devant le grand écart de son leader Paul Corbet, encarté depuis plusieurs mois au parti socialiste ? «On connaît mes convictions, je n’ai pas besoin de me justifier en permanence », insiste Paul Corbet, qui assure que personne ne doit être surpris de son désir d’union. « C’est la volonté de presque 78 % des Français, qui en ont ras le bol du sectarisme, favorisant dans le pays le populisme et les extrêmes », note l’élu en citant un sondage récent paru dans la presse.

De son côté, Sylvie Huba, qui dans le civil est responsable du contrôle interne d’un important établissement bancaire, indique : « Nous poursuivons la défense de nos convictions et de nos valeurs. Tous les membres de notre association vont rester bien droits dans leurs bottes. » La Lorousaine espère attirer en nombre les candidats et les sympathisants, en vue de retrouver un leader pour la création d’une liste de droite aux prochaines élections municipales

 

Le maire du Loroux-Bottereau Paul Corbet est aussi président de la communauté de communes de Loire-Divatte. Sylvie Huba assure la présidence de l'association Agir pour le Loroux.< />
<p>

Publié dans La communication, Société | Pas de Commentaire »

Rythmes scolaires – mais quel scénario pour septembre 2014 ?

Posté par sylviehuba le 12 juin 2013

Septembre 2014, quels changements par rapport à la situation actuelle ?

Depuis 2008, les élèves du primaire ont :

  • 24 heures de classe
  • répartis sur une semaine de 4 jours (8 demi-journées).

Le décret du 24 janvier 2013 prévoit de :

  • conserver 24 heures de classe,
  • mais de retourner à la semaine des 4,5 jours (9 demi-journées)

En outre :

  • la journée d’enseignement devra être de 5 heures 30 maximum
  • la demi-journée d’enseignement devra être de 3 heures 30 maximum
  • la pause de midi ne pourra pas être inférieure à 1 heure 30.

Pour résumer, il s’agit de transférer sur le mercredi matin(exceptionnellement, par dérogation, sur le samedi matin) 3 heures à 3 heures 30 de temps scolaire prélevé sur le lundi, le mardi, le jeudi et le vendredi.

Ce faisant, cette réforme des rythmes scolaires n’ajoute pas seulement une demi-journée dans la semaine, elle modifie également le temps de chaque journée en augmentant le temps d’activité périscolaire.

En effet, les élèves ne resteront pas moins de temps à l’école que c’est le cas actuellement, mais ils y consacreront moins de temps par jour à des activités d’apprentissage scolaire et plus de temps à des activités périscolaires.
Le temps scolaire transféré sur le mercredi matin devra être remplacé les lundi, mardi, jeudi et vendredi par :

  • des activités pédagogiques complémentaires ( APC)  organisées en groupes restreints d’élèves (ces activités devront être organisées par les enseignants)
  • des activités périscolaires d’éducation artistique (TAP) , culturelle et sportive (ces activités devront être proposées par les communes)

Car en effet quand vous lisez les propositions sur Education.Gouv.fr le site officiel du gouvernement des exemples d’aménagement sont proposés sur de journées de 8 h30 à 16h30 qui permettent de dégager 1 h par journée complète soit 4 heures d’activités par semaine.

Qu’est ce qui est proposé au Loroux Bottereau :  

Les scénarii exposés lors du dernier Conseil Municipal, lors de l’assemblée générale de Pluri’l ou par l’APEEMM reposent tous sur les contraintes imposées:

la durée de la journée scolaire a été imposée par la CCLD (Merci Mr Corbet) et le Conseil Départermental sans tenir compte des avis des autres partenaires.

  •  Aucune prise en compte des besoins réels constatés par beaucoup de parents qui aujourd’hui déjà déposent leurs enfants au pré-scolaire entre 8h15 et 8h30.
  • ces horaires permettent uniquement de dégager 30 minutes par jour contre 1 heure dans le projet initial  pour les activités pour nos enfants
  • Vous devrez assurer la charge financière des 30 minutes par jour
  • Si votre enfant prend les transports scolaires, il ne pourra peut être pas participer à toutes les activités proposées ( selon la durée proposée)
  • Si comme beaucoup de parent vous envisagez de reprendre le travail le mercredi matin : la cantine du mercredi devra être assurée par Pluri’l et non la commune : les places disponibles correspondent à la capacité d’accueil de l’association.
  • Même question sur la capacité d’accueil au centre de loisir du mercredi ?Les capacités de Pluri’l association sont liés aux nombres d’adhésion mais également aux locaux mis à leur disposition par la commune.
  • Le projet de loi pour la refondation de l’École prévoit que les activités périscolaires prolongeant le service public de l’éducation peuvent être organisées dans le cadre d’un projet éducatif territorial (PEDT). Sauf erreur de ma part le Conseil Régional participera à l’information et à la concertation. Lisez et n’hésitez pas à poster un commentaire.
N’oublions pas que tout cela se fera dans un contexte de révision du Quotient familial et d’augmentation des impôts pour bon nombre de famille .
Que pensez vous de tout cela ?
Etes vous d’accord avec ces propositions ?
Etes vous d’accord pour assumer la charge financière de 2 heures minimum par semaine ?
Exprimez vous, laissez vos commentaires
Sylvie HUBA

 

http://www.education.gouv.fr/cid66696/la-reforme-des-rythmes-a-l-ecole-primaire.html#La_r%C3%A9forme%20des%20rythmes%20%C3%A0%20l%27%C3%A9cole%20primaire%20:%20exemples%20d%27emploi%20du%20temps

http://www.loire-atlantique.fr/jcms/cg1_286789/rythmes-scolaires-les-propositions-du-departement-pour-accompagner-les-communes

 

 

Publié dans La Vie Scolaire, Société | Pas de Commentaire »

Bonne et Heureuse année 2013

Posté par Florent Huba le 1 janvier 2013

Toute l’équipe d’Agir pour le Loroux vous souhaite
Une très bonne et heureuse année 2013

Publié dans Société | Pas de Commentaire »

1234
 

Le blog de Luc GEISMAR |
Abbes Mahdaoui:Contribution... |
rcdcanada |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | VELAINE EN HAYE 2014 / 2020
| freeculture
| archivesallahalwatanalmalik