• L’Association

    Créer une alternative politique au Loroux-Bottereau

    Le petit mot de la présidente :
    Vous souhaitez être informé, vous investir dans la vie et la gestion de votre commune,
    Vous souhaitez dire stop à une urbanisation massive de votre commune, et plutôt aider à la mise en place d'une urbanisation mixte, gérée dans le respect du patrimoine et de l'environnement
    Vous souhaitez AGIR pour mieux vivre ensemble dans votre commune, en créant ensemble des solutions concrètes et proches de notre quotidien
    Vous souhaiter dire STOP à la politique municipale actuelle
    Alors rejoignez nous , ensemble nous serons plus fort et plus efficace

    Sylvie Huba

  • Le Bureau

    logo agir 2013-v2

    Présidente : Sylvie Huba
    Trésorier : Stéphane Medryckowski
    Secrétaire : Florent huba

  • NOUS REJOINDRE

    Pour nous joindre :

    Tél : 06 63 64 13 00

    Mail : agirpourleloroux@gmail.com

    Président : Sylvie Huba

    Webmaster : Florent Huba

  • Messagerie Privée

    Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

  • Fils RSS

Réponse à Monsieur Moulet, de la part de l’opposition la plus bête de France …

Posté par Florent Huba le 5 décembre 2013

M. Moulet,

Suite à la publication du « Mot de l’opposition » dans le MIL du mois de Novembre 2013, nous nous insurgeons contre de tels propos, qui selon nous, sont déplacés, indécents et surtout démagogues.

Doit-on vous rappeler que le mandat d’élu de l’opposition qui vous a été confié vous engage moralement jusqu’à son terme, en mars prochain, à respecter les valeurs sur lesquelles des Lorousains, ainsi que l’association « Agir pour le Loroux » vous avaient fait confiance ?

Or, force est de constater que vous n’honorez pas cette parole..

Nous pensons que vos états d’âmes peuvent être légitimes, mais doivent rester personnels, et non être exprimés en qualité de porte-parole de l’opposition, puisqu’à vous lire, nous constatons que vous n’êtes plus dans l’opposition, argumentant même la réélection du maire sortant, lui trouvant soudainement toutes les qualités du monde…

Votre électorat s’en trouve trahi et bafoué, et si l’on peut préconiser qu’une opposition efficace doive être constructive et ne doive pas systématiquement s’exercer dans l’affrontement, il n’en va pas moins qu’un tel revirement de point de vue est pour le moins déroutant, voire incompréhensible.

A ce titre, nous pensons qu’à partir du moment où l’on ne peut plus respecter ses engagements, parce que ses convictions ont changées, il convient d’en tirer les conclusions, et de se démettre immédiatement de ses mandats… C’est la moindre des choses que l’on puisse faire pour respecter ses électeurs.

Si comme vous le dites, l’heure des comptes a sonné, cela ne doit pas être l’heure des règlements de comptes vis-à-vis d’Agir dont la majorité n’a pas souhaité vous suivre sur le chemin hasardeux de l’union avec Paul Corbet ou se vendre pour 51% des postes. Or votre propos cache à peine cet esprit revanchard, mais reste teinté de démagogie et d’hypocrisie, car qui, plus que vous connaissez Paul Corbet, pour penser qu’enfin il honorera sa parole et ses engagements… Comment pouvez-vous croire que M. Corbet va honorer des promesses qu’il n’a jamais tenues ? Pourquoi l’urbanisme démesuré, l’absence de politique sociale, l’ignorance du facteur environnemental, la désertification commerciale du centre-bourg, etc… feraient place, par un coup de baguette magique, à une prise de conscience et un respect de toutes ces valeurs ?

Nous pouvons comprendre que 12 années d’opposition finissent par lasser, et que vouloir en sortir soit légitime, mais pas à n’importe quel prix, pas en tournant le dos à ses convictions ! Alors, M. Moulet, nous vous demandons simplement de rester digne et de respecter votre électorat jusqu’au terme de votre mandat, sinon, d’y mettre un terme sur le champ.

Recevez de la part de l’ensemble des membres de l’association AGIR POUR LE LOROUX, nos salutations les meilleures

AGIR POUR LE LOROUX

 

 fichier pdf mot de l’opposition mil 25-29 nov2013fichier pdf article hebdo 05 12 2013

Publié dans Mots de l'Opposition, Non classé, Presse | 2 Commentaires »

Facture à la hausse de la maîtrise d’oeuvre au pôle sportif !!!

Posté par Florent Huba le 2 juin 2013

jeudi 30 mai 2013

Composé de deux terrains synthétiques, d'un anneau d'athlétisme, d'une salle omnisports et de vestiaires surmontés d'une salle panoramique, le futur pôle sportif de la rue d'Anjou est prévu être livré en totalité  le 2e semestre 2014.

Composé de deux terrains synthétiques, d’un anneau d’athlétisme, d’une salle omnisports et de vestiaires surmontés d’une salle panoramique, le futur pôle sportif de la rue d’Anjou est prévu être livré en totalité le 2e semestre 2014.

Signé le 6 mars 2012 avec le cabinet d’architecture Daniel Leborgne, la maîtrise d’oeuvre du futur pôle sportif de la rue d’Anjou vient de prendre un sérieux coup de chaud.

En passant de 404 280 € HT à 500 122 € HT, c’est une note majorée de près de 24 % que les Lorousains vont devoir s’acquitter pour régler l’unique maîtrise d’oeuvre de l’ensemble sportif. Composée de trois avenants distincts : l’un de 70 771 € HT ajusté sur le coût prévisionnel des travaux, le second de 20 071 € HT pour permettre l’intégration du bureau Alterea (photovoltaïque) et le troisième de 5 000 € HT dédié à la maîtrise d’oeuvre attachée à la réalisation des voies et réseaux, c’est un total de 95 842 € que les élus ont approuvé à l’occasion du dernier conseil.

« J’aimerai beaucoup, que l’on nous fasse un point chiffré de tout cet investissement », suggère Eric Moulet, pour le groupe d’opposition. « Il me paraît intéressant de savoir d’où nous sommes partis dans ce projet et où nous en sommes actuellement. Surtout que nous allons devoir encore mettre la main à la poche, pour le coût des panneaux photovoltaïques et le complément des travaux de voirie en pourtour des vestiaires et de la salle de sport. »

L’estimation de l’ensemble du pôle sportif (terrain plus bâti) pour l’instant budgété à hauteur de 8 350 000 € HT, reste dans l’attente de l’ouverture prochaine des offres chiffrées. Les récentes propositions concernent la construction de la future salle de sports et celle de la partie vestiaires située entre les deux nouveaux terrains synthétiques.

Prévus démarrer en septembre, les deux bâtiments doivent être livrés simultanément courant du deuxième semestre de 2014. « Depuis le début du projet, nous avons aussi beaucoup fait évoluer les marchés », conclut l’adjoint Christian Erraud, pour expliquer les derniers rajouts.

Publié dans Le Sport, Les Finances, Presse | Pas de Commentaire »

Fusion à 28 Article Ouest France 20/05/2013

Posté par Florent Huba le 24 mai 2013

Vignoble à 28 : pour le chef-lieu de canton, la fusion c’est non !!

Le Loroux-Bottereau

lundi 20 mai 2013


70 personnes ont participé à la réunion publique, vendredi.

70 personnes ont participé à la réunion publique, vendredi.

 

Non à la fusion des communautés de communes : c’est tout du moins le résultat du vote à main levée des 70 personnes présentes à la réunion publique, vendredi, au palais des congrès. Organisée par la mairie, elle se voulait avant tout informative, tout en accordant une large place au débat. « Je souhaite en fin de soirée, un vote des personnes présentes. Ce qui est important pour nous les élus, c’est de respirer la volonté de la population dans ce projet de fusion à 28 », prévient le maire et le président communautaire Paul Corbet.

En retraçant la genèse du dossier, le maire d’Aigrefeuille, Jean-Yves Templier, fixe les limites de son intervention. « Je viens ici sans avoir la prétention de répondre à tout. Un élu est souvent généraliste en tout et spécialiste en rien », souligne l’élu, qui est aussi le patron de la communauté de communes de la Vallée de Clisson. En voulant garder le rôle de proximité joué par la commune, en souhaitant faire conserver les compétences particulières de chacun des territoires communautaires actuels ou en voulant mutualiser et professionnaliser les services tout en les améliorant à moindre coût, les deux intervenants ont rappelé les trois volontés communes qui ont animé les acteurs du dossier depuis son départ.

Origine du projet ? Avenir des compétences communautaires de chacun ? Indemnités des élus ? Devenir des actuels sièges communautaires ? Fiscalité des ménages ou des entreprises, etc. Les questions posées arrangent ou dérangent tour à tour, chacun des intervenants. « Ce projet de fusion me fait penser aux producteurs de muscadet qui ont raté tous les rendez-vous d’union et de rapprochement et qui aujourd’hui se traînent, alors que dans le même temps la grande majorité des opérateurs de la vallée maraîchère se sont regroupés jusqu’à devenir pour certaines productions, les premiers de France », cite en exemple un des participants favorable à l’union.

Le jeudi 27 juin prochain, à 20 h, rendez-vous est donné dans chacune des 28 mairies du vignoble pour connaître le résultat des votes des élus municipaux.

Publié dans L'Intercommunalité, Presse | Pas de Commentaire »

Réunion Publique Fusion Com-Com (article Ouest-France 09/05/2013)

Posté par Florent Huba le 13 mai 2013

Réunion publique sur le projet de fusion des 28 communes – Le Loroux-Bottereau

jeudi 09 mai 2013


 

 

Entretien avec

Une réunion publique pourquoi faire ?

Pour informer et débattre avec la population. La décision de fusionner ou non avec les 27 autres communes du vignoble, doit être votée par chaque élu municipal le 27 juin prochain. Pour nous, il est hors de question que cet engagement soit pris en catimini, sans une large consultation avec les citoyens.

Qui est invité à cette réunion ?

Tous les Lorousains et plus largement tous les citoyens qui se sentent concernés de près ou de loin, par ce projet de fusion. J’espère également que de nombreux chefs d’entreprises vont venir nous livrer leurs attentes et leurs analyses. Pour être à mes côtés, j’ai invité comme intervenant Jean-Yves Templier, maire d’Aigrefeuille-sur-Maine et président de la communauté de communes de la Vallée de Clisson.

Qui est concerné par ce projet ?

Comme cette fusion va impacter la fiscalité des ménages comme des entreprises, l’assainissement comme le traitement des déchets, la culture comme le tourisme, etc. toutes les personnes physiques ou morales présentes sur le pays du vignoble seront directement impactées par ce vote.

Pourquoi ce projet n’est-il pas fédérateur ?

Si le citoyen comprend bien la proximité immédiate de sa commune, on a plus de mal à lui faire percevoir les différents services que lui apporte sa communauté de communes. Pourtant aujourd’hui, beaucoup de compétences, comme par exemple le développement économique ou le traitement des déchets, sont assurées directement par les communautés de communes.

Quel est votre objectif pour cette soirée ?

Nous espérons que, comme les élus, la population va largement se mobiliser et va venir en grand nombre pour débattre et échanger.

 

Le vendredi 17 mai, à 20 h, au Palais des congrès.

Publié dans L'Intercommunalité, Presse, Réunion | Pas de Commentaire »

Travaux Tour du Château

Posté par Florent Huba le 17 avril 2013

Ouest-France / Pays de la Loire / Nantes / Le Loroux-Bottereau / Archives du lundi 15-04-2013
Au château, les travaux sur les murailles se poursuivent – Le Loroux-Bottereau

lundi 15 avril 2013

Travaux Tour du Château  dans L'Urbanisme image3-300x224

Située dans le prolongement des murailles du château coté est, la troisième tour est en cours de reconstruction.

Confié à l’association d’insertion Réagir ensemble dont le siège est à Saint-Jean-de-Boiseau, et commencé au mois de septembre dernier, le chantier de nettoyage et de rejointoiement des murailles du vieux château, va encore durer plusieurs semaines.

« Depuis quelques jours, on remonte une grande partie de la troisième tour, effondrée au cours de l’hiver », explique l’adjoint Eric Le Noc, en charge des bâtiments sur la commune. « La faute aux pluies incessantes, qui ont eu raison d’une partie de la vieille muraille. » Sans surcoût supplémentaire pour les contribuables par rapport au budget prévisionnel, le lifting complet des remparts devrait encore durer un bon mois et demi. « Ensuite on passe au percement d’un nouvel accès dans la ruelle du château et on crée un escalier à proximité de la troisième tour, située du côté de l’étang. »

Soumis à la prescription et au contrôle d’Etienne Bartczak architecte des bâtiments de France à la Direction régionale des affaires culturelles (Drac), l’ensemble des travaux bénéficie des dernières techniques de réhabilitation pour ce genre d’ouvrage. « Nous utilisons un mélange de sable et de chaux aérienne », souligne le spécialiste, qui concède toujours être à la recherche du bon compromis entre esthétisme et robustesse. « Quand le site sera complètement réaménagé, les Lorousains bénéficieront d’un cadre et d’un lieu de balade ou de repos, tout à fait exceptionnel », conclut l’élu.

Publié dans L'Urbanisme, Patrimoine, Presse | Pas de Commentaire »

123456
 

Le blog de Luc GEISMAR |
Abbes Mahdaoui:Contribution... |
rcdcanada |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | VELAINE EN HAYE 2014 / 2020
| freeculture
| archivesallahalwatanalmalik