• L’Association

    Créer une alternative politique au Loroux-Bottereau

    Le petit mot de la présidente :
    Vous souhaitez être informé, vous investir dans la vie et la gestion de votre commune,
    Vous souhaitez dire stop à une urbanisation massive de votre commune, et plutôt aider à la mise en place d'une urbanisation mixte, gérée dans le respect du patrimoine et de l'environnement
    Vous souhaitez AGIR pour mieux vivre ensemble dans votre commune, en créant ensemble des solutions concrètes et proches de notre quotidien
    Vous souhaiter dire STOP à la politique municipale actuelle
    Alors rejoignez nous , ensemble nous serons plus fort et plus efficace

    Sylvie Huba

  • Le Bureau

    logo agir 2013-v2

    Présidente : Sylvie Huba
    Trésorier : Stéphane Medryckowski
    Secrétaire : Florent huba

  • NOUS REJOINDRE

    Pour nous joindre :

    Tél : 06 63 64 13 00

    Mail : agirpourleloroux@gmail.com

    Président : Sylvie Huba

    Webmaster : Florent Huba

  • Messagerie Privée

    Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

  • Fils RSS

Réponse à Monsieur Moulet, de la part de l’opposition la plus bête de France …

Posté par Florent Huba le 5 décembre 2013

M. Moulet,

Suite à la publication du « Mot de l’opposition » dans le MIL du mois de Novembre 2013, nous nous insurgeons contre de tels propos, qui selon nous, sont déplacés, indécents et surtout démagogues.

Doit-on vous rappeler que le mandat d’élu de l’opposition qui vous a été confié vous engage moralement jusqu’à son terme, en mars prochain, à respecter les valeurs sur lesquelles des Lorousains, ainsi que l’association « Agir pour le Loroux » vous avaient fait confiance ?

Or, force est de constater que vous n’honorez pas cette parole..

Nous pensons que vos états d’âmes peuvent être légitimes, mais doivent rester personnels, et non être exprimés en qualité de porte-parole de l’opposition, puisqu’à vous lire, nous constatons que vous n’êtes plus dans l’opposition, argumentant même la réélection du maire sortant, lui trouvant soudainement toutes les qualités du monde…

Votre électorat s’en trouve trahi et bafoué, et si l’on peut préconiser qu’une opposition efficace doive être constructive et ne doive pas systématiquement s’exercer dans l’affrontement, il n’en va pas moins qu’un tel revirement de point de vue est pour le moins déroutant, voire incompréhensible.

A ce titre, nous pensons qu’à partir du moment où l’on ne peut plus respecter ses engagements, parce que ses convictions ont changées, il convient d’en tirer les conclusions, et de se démettre immédiatement de ses mandats… C’est la moindre des choses que l’on puisse faire pour respecter ses électeurs.

Si comme vous le dites, l’heure des comptes a sonné, cela ne doit pas être l’heure des règlements de comptes vis-à-vis d’Agir dont la majorité n’a pas souhaité vous suivre sur le chemin hasardeux de l’union avec Paul Corbet ou se vendre pour 51% des postes. Or votre propos cache à peine cet esprit revanchard, mais reste teinté de démagogie et d’hypocrisie, car qui, plus que vous connaissez Paul Corbet, pour penser qu’enfin il honorera sa parole et ses engagements… Comment pouvez-vous croire que M. Corbet va honorer des promesses qu’il n’a jamais tenues ? Pourquoi l’urbanisme démesuré, l’absence de politique sociale, l’ignorance du facteur environnemental, la désertification commerciale du centre-bourg, etc… feraient place, par un coup de baguette magique, à une prise de conscience et un respect de toutes ces valeurs ?

Nous pouvons comprendre que 12 années d’opposition finissent par lasser, et que vouloir en sortir soit légitime, mais pas à n’importe quel prix, pas en tournant le dos à ses convictions ! Alors, M. Moulet, nous vous demandons simplement de rester digne et de respecter votre électorat jusqu’au terme de votre mandat, sinon, d’y mettre un terme sur le champ.

Recevez de la part de l’ensemble des membres de l’association AGIR POUR LE LOROUX, nos salutations les meilleures

AGIR POUR LE LOROUX

 

 fichier pdf mot de l’opposition mil 25-29 nov2013fichier pdf article hebdo 05 12 2013

2 Réponses à “Réponse à Monsieur Moulet, de la part de l’opposition la plus bête de France …”

  1. moulet dit :

    Bonjour
    Qui me soit permis de répondre de manière simple et sans esprit de polémique.
    Votre message mélange deux choses : l’article du MIL et l’article de l’Hebdo de cette semaine. (Le lecteur non prévenu pourrait ne pas comprendre)
    Sur l’article du MIl je ne retire rien. Je m’exprime à titre personnel et je pense en avoir le droit.
    En ce qui concerne l’article de l’Hebdo les choses sont différentes.
    Je tiens à exprimer mes excuses auprès de tous ceux qui ont pu être blessé par les mots retranscrits par le journaliste. L’expression ‘ »opposition la plus bête » est dénuée de sens et ne correspond pas à mes pensées. Je sais que l’engagement politique est difficile et demande beaucoup d’investissement. La dite phrase est ressortie de son contexte et ne traduit pas la réalité du sens donné lors de cette échange entre amis.
    Votre combat est légitime et nécessaire pour la démocratie.
    Je vais accéder à une de vos demandes. Vous me le demandez depuis si longtemps que vous allez pouvoir vous réjouir. J’ai démissionné depuis ce midi de mon poste de conseiller municipal du Loroux-Bottereau.
    Je vous souhaite une belle campagne pour les municipales.
    Eric Moulet

  2. Gardé Bernard dit :

    Bonjour,
    Je viens de prendre connaissance du mot de l’opposition, je devrai dire du mot d’Eric Moulet. Cette lecture appelle de nombreuses remarques.
    Tout d’abord le titre est-il une interrogation ? Les considérations nationales ont-elles, leur place dans le MIL? Il me semble que la politique nationale peut-être discutée en effet, mais pas dans un article sans qu’une discussion soit possible (car la revue municipale n’est pas un espace de débat). Effectivement, je suis de gauche mais surtout pas archaïque ou revanchard, ce texte est tout simplement insultant pour les lorousains qui se réclament de la gauche. Quelle est cette manière d’insulter des personnes tout en prônant un soit disant consensus électoral ? Est-ce là une preuve d’ouverture ? Cette déclaration ne manque pas de piquant et sonne « l’heure des comptes » pour M. Moulet.
    Il y a dans ce texte deux niveaux, l’exploitation d’une situation locale et une analyse politique sectaire. Les considérations locales donnent un seul regard partisan d’une réalité existante, le fait de faire l’éloge d’une liste (nommée) au détriment d’une autre, qui elle est diffamée ? Cela est-il volontaire ? Si oui c’est grave. L’analyse politique de la conjoncture actuelle est loin d’être sérieuse, elle est plutôt partiale.
    L’adage dit qu’il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis, alors avec cette déclaration assiste-t-on a un mariage ? Attention aux conséquences car il y a aussi des obligations…
    En attendant, il me semble que l’écrit en question enfreint les règles de communication qui régissent le code électoral lors des élections municipales, les conséquences ne seront peut-être pas anodines.
    Gardé Bernard
    PS : je viens de prendre connaissance de l’article de l’hebdo, donc je comprends beaucoup mieux!

Laisser un commentaire

 

Le blog de Luc GEISMAR |
Abbes Mahdaoui:Contribution... |
rcdcanada |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | VELAINE EN HAYE 2014 / 2020
| freeculture
| archivesallahalwatanalmalik