• L’Association

    Créer une alternative politique au Loroux-Bottereau

    Le petit mot de la présidente :
    Vous souhaitez être informé, vous investir dans la vie et la gestion de votre commune,
    Vous souhaitez dire stop à une urbanisation massive de votre commune, et plutôt aider à la mise en place d'une urbanisation mixte, gérée dans le respect du patrimoine et de l'environnement
    Vous souhaitez AGIR pour mieux vivre ensemble dans votre commune, en créant ensemble des solutions concrètes et proches de notre quotidien
    Vous souhaiter dire STOP à la politique municipale actuelle
    Alors rejoignez nous , ensemble nous serons plus fort et plus efficace

    Sylvie Huba

  • Le Bureau

    logo agir 2013-v2

    Présidente : Sylvie Huba
    Trésorier : Stéphane Medryckowski
    Secrétaire : Florent huba

  • NOUS REJOINDRE

    Pour nous joindre :

    Tél : 06 63 64 13 00

    Mail : agirpourleloroux@gmail.com

    Président : Sylvie Huba

    Webmaster : Florent Huba

  • Messagerie Privée

    Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

  • Fils RSS

  • Accueil
  • > L'Agriculture
  • > La Mairie refuse le local pour le démarrage de l’AMAP au Loroux-bottereau.

La Mairie refuse le local pour le démarrage de l’AMAP au Loroux-bottereau.

Posté par Florent Huba le 16 juin 2013

Vous souvenez vous de ce projet d’AMAP au Loroux-bottereau. Un article était passé dans Ouest france afin d’en annoncer la création prochaine.

Le 17 avril 2013 22:41, AMAP Loroux  a écrit aux Lorousains intéressés qu’il prévoyait une première livraison fin mai voire début juin. La signature des contrats devaient alors être prochainement faites.   »Concernant le lieu de distribution, nous attendons un retour (rapide) depuis 3 semaines maintenant… Les élus en auraient « débattu » hier soir ! On peut dire que c’est frémissant. »

Et bien nous avons reçu de AMAP Loroux le 12 juin :

« Bonsoir à tous,
La mairie ne met pas de local à notre disposition.
Par conséquent en l’absence de lieu de distribution, nous ne pouvons malheureusement pas donner suite au projet dans l’immédiat. »

Et oui entre un discours politique prometteur et une action concrète sur le terrain, nous ne pouvons que constater un abîme ! Merci les élus

 

Article de OUEST FRANCE

Des Lorousains veulent créer une Amap dans la commune – Le Loroux-Bottereau

samedi 02 février 2013


Le producteur Bertrand Roussellière (à gauche), en compagnie du lorousain Nicolas Gottschalk dans son grand jardin au village de la Guittière.

Le producteur Bertrand Roussellière (à gauche), en compagnie du lorousain Nicolas Gottschalk dans son grand jardin au village de la Guittière.

 

 

 

« Les demandes de contacts avec les producteurs et le besoin de mettre en place des circuits courts, toutes ces démarches explosent du côté des consommateurs », souligne le maraîcher Bertrand Rousselière qui exploite un grand jardin de trois hectares au village de la Guittière.

Née il y a une quinzaine d’années dans le sud de la France, la première association pour le maintien d’une agriculture paysanne (Amap) n’a depuis sa création cessé de faire des émules sur tout le territoire national. Désir d’une distribution en circuit court, besoin d’observer de près les méthodes culturales, sentiment justifié ou non de malbouffe ou simple retour vers une paysannerie d’antan, le consommateur semble avoir soif de connaître et de partager ce qu’il trouve au quotidien dans son assiette. « Chez nous les paysans, il n’y a pas d’artifice inutile. Impossible non plus, de trouver des tomates ou des concombres en hiver. Nous ne vendons que des légumes de saison. J’adore expliquer à mes clients, les spécificités de mon métier », souligne le jardinier, en précisant que la méthode marche de mieux en mieux.

Espérant démarrer en juin prochain, avec une quinzaine de paniers chaque semaine, Bertrand Rousselière espère très vite atteindre sa vitesse de croisière qu’il fixe à une trentaine d’abonnés hebdomadaires. « Savoir ce que l’on mange au quotidien chez soi et pouvoir en discuter avec les producteurs, c’est une manière de consommer qui nous séduit et qui crée du lien », insiste le couple de lorousains Nicolas Gottschalk et Mélanie Le Lausque, inscrits en tête de liste des adhérents au système.« Mercredi prochain, nous organisons une présentation de notre projet d’Amap sur la commune. Nous donnons rendez-vous, à toutes les personnes qui veulent savoir comment ça marche. »

 

Une Réponse à “La Mairie refuse le local pour le démarrage de l’AMAP au Loroux-bottereau.”

  1. François BRETEAU dit :

    Si une commune à l’origine et à vocation rurale ne met pas tout en œuvre pour valoriser et accompagner ses agriculteurs et éleveurs dans un développement économique de proximité, où va-ton? C’est dans l’air du temps que de vouloir non seulement assainir ce que l’on met dans son assiette, mais aussi de diminuer l’impact carbone en privilégiant les circuits courts… Encore une fois, les élus du Loroux se fourvoient et au final, c’est aussi bien le producteur que le potentiel consommateur qui est lésé.
    Mettre des bâtons dans les roues à des personnes qui essayent de se démener pour proposer un service de qualité, répondant ainsi à l’attente du public, ça me met hors de moi!
    Je ne sais quelles raisons ont pu motiver cette décision mais la moralité, c’est qu’une fois de plus, les lorousains vont aller s’approvisionner ailleurs… L’extermination du petit commerce est en route! Ne changeons pas une équipe qui perd!

Laisser un commentaire

 

Le blog de Luc GEISMAR |
Abbes Mahdaoui:Contribution... |
rcdcanada |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | VELAINE EN HAYE 2014 / 2020
| freeculture
| archivesallahalwatanalmalik